• Promo !
  • -20%
Huile d'Avocat
  • Huile d'Avocat
  • Huile d'Avocat
  • Huile d'Avocat
  • Huile d'Avocat
  • Huile d'Avocat
  • Huile d'Avocat
  • Huile d'Avocat

Huile d'Avocat

3,95 €
3,16 € Économisez 20%

Huile d'avocat

 Très complète en vitamines A, B, C, D, E, H, K, PP, elle agit contre le vieillissement. 
Sa teneur en insaponifiables tonifie, assouplit et restructure l'épiderme, stimule le cuir chevelu.

60 mL - 100% naturelle

Quantité

Propriétés :

L'huile d'avocat a de multiples propriétés.

Très complète en vitamines A, B, C, D, E, H, K, PP, elle agit contre le vieillissement.

Sa teneur en insaponifiables tonifie, assouplit et restructure l'épiderme, stimule le cuir chevelu.

Protectrice, elle répare les peaux sèches et très sèches.


Description de l'arbre :

L'avocatier est un arbre de 5 à 15m de haut originaire d'Amérique tropicale. Cet arbre est très couramment cultivé. Plusieurs espèces sont commercialisées, notamment l'avocatier du Mexique et des Antilles. Aux Etats-Unis, l'avocatier est principalement cultivé en Californie et en Floride. Son tronc est recouvert d'une écorce grisâtre et crevassée, sa cime est ample et touffue. Ses feuilles sont persistantes, simples, ovales, vert foncé brillant. La graine est un gros noyau brun. On utilise le fruit et les feuilles.

 


Histoire et culture :

En Guadeloupe, l'avocatier est le remède universel des femmes indigènes. Bourgeons et feuilles sont donnés lors de fièvres prolongées entraînant un dépérissement. Bien avant l'arrivée des conquistadores espagnols, les Amérindiens et Aztèques d'Amérique du Sud et d'Amérique centrale employaient communément la chair du fruit de l'avocatier dans leur alimentation et pour protéger leur peau des vents desséchants. Ils l'appliquaient sur leur chevelure pour en favoriser la pousse. Ils considéraient la chair comme un stimulant sexuel de premier ordre et préparaient des recettes d'onguents destinés à retarder la vieillesse.

Le mot "avocat" est une corruption de l'aztèque "ahua guatl" due aux Espagnols. Sa première mention date de 1519. En France l'avocat se classe parmi les aliments salés, alors qu'au Brésil il se mange en dessert avec du sucre et du citron ou encore du sucre, du Xérès et de la noix de cajou.

 

B38-115

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour l'usage décrit dans cette note d'information