• Promo !
  • -20%
Khôl traditionnel naturel du Maroc
  • Khôl traditionnel naturel du Maroc
  • Khol traditionnel narurel du Maroc
  • Khôl traditionnel naturel du Maroc
  • Khol traditionnel narurel du Maroc
  • Khol traditionnel narurel du Maroc

Khôl traditionnel naturel du Maroc

2,00 €
1,60 € Économisez 20%
5 1
,
5/ 5

Une petite bouteille de khol traditionnel  Khôl sans Plomb, préparé d'une facon traditionnelle de Fès (connu pour l'attachement à la tradition depuis des centaines d'années) on l'appelle aussi le khol marocain ou khol athmad.

Quantité

  Paiement sécurisé

Vous pouvez paiement en toute sécurité

  Livraison rapide

Nous livrons votre commande directement après réception du paiement

  Satisfait ou remboursé

Si vous n'êtes pas entièrement satisfait(e) de votre achat, renvoyez simplement, pour remboursement

Description :

 Magie du khôl pour un regard de braise.

Le khôl, fard oriental qui sublime l'oeil en lui donnant du mystère, a toujours fasciné...

"Tout le monde connaît le charme de ces yeux orientaux dont l'éclat s'augmente de cette ligne noire due à l'emploi du khôl, en usage dans tout le Levant. Cette invention donne à l'oeil un attrait tout particulier, je ne sais quoi de léonin et d'un peu farouche qui anime ces petites mines douces et régulières" disait Eugène Delacroix.

La légende en fait un présent de Dieu : quand l'éclat du Seigneur parut sur le mont du Sinaï, il embrasa la montagne entière et en calcinant toutes ses pierres, les transforma en khôl...

 

Symbole de la beauté orientale, le khôl règne en maître en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. Le khôl est une fine poudre dont la couleur varie du bleu nuit irisé au noir profond en passant par le gris anthracite. Elle est obtenue en broyant de l'antimoine, un minéral métallisé. Ce fard en poudre est obtenu en broyant de l’antimoine, un minéral extrait des roches montagneuses, additionné de multiples composants (noyaux de datte, d’olive, clou de girofle…).

 

Khôl

La préparation du khôl :

La recette de cette poudre varie de l'Irak au Maroc, chaque région et chaque femme avait sa propre recette, ses propres secrets. L'une des recettes classique consistait à mélanger en proportions égales du sulfate de cuivre, de l'alun calciné, du Zenjar (carbonate de cuivre) et quelques clous de girofle, puis de réduire les différents ingrédients dans un mortier. Au Maroc, on y ajoutait quelques gouttes d'huile d'olive pour le rendre plus doux à l'application. Puis on recueillait la poudre dans un vase en terre, que l'on exposait à une petite flamme. Après quoi, on la tamisait à travers un fin mouchoir. Il en fallait jadis du travail et de la minutie pour arriver à obtenir la précieuse poudre noire...

Au-delà des légendes, cette poudre merveilleuse, qui donne éclat, profondeur et mystère au regard, a aussi des vertus antiseptiques et convient même aux yeux les plus sensibles.

  

Les vertus du khôl :

Le khôl était appliqué à des fins purifiantes, pour soigner des conjonctivites, des irritations et des rougeurs de l'oeil. L'utilisation du khôl chez les peuples orientaux avait donc, d'abord, une raison pratique : il était réputé protéger des infections oculaires, mais aussi du vent sablonneux et de la lumière ardente du désert Au septième jour d'un nouveau-né, la sage-femme mettait du khôl au bébé, afin de protéger ses yeux fragiles des piqûres d'insectes et des conjonctivites.

 

 L'application du khôl :

Dernier rempart de séduction des femmes du Ajjer (touaregs), les yeux étaient la seule partie du visage qu'elles pouvaient découvrir et le khôl n'a pas son pareil pour intensifier le regard. Il n'y avait pas de femme qui n'eût en sa possession une de ces fioles remplies de poudre noire.

Le khôl s’applique à l’aide d’un bâtonnet de bois lisse, le mirwed. Pour l’étaler, on l’imprègne de poudre, puis on le fait glisser entre les deux paupières mi-closes, de l’intérieur de l’œil vers l’extérieur. Pour un maquillage plus accentué, on repasse au ras des cils de la paupière supérieure.

L22-107

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour l'usage décrit dans cette note d'information